le jour où je suis allée au Panama …

 

j’ai découvert une ville où tradition et modernité se côtoient, longé le canal et eu envie d’y retourner…

 

 

panama city, panama

 

6 heures d’escale, une envie folle d’en voir un peu plus sur cette ville qui happe déjà depuis le ciel, dont le nom renvoie à de lointaines leçons de géographie, ce pays que l’on connait avant tout pour son canal et sa situation géographique bien particulière… à l’extrémité sud de l’Amérique centrale, juste avant l’Amérique du sud, entre le Costa Rica et la Colombie, ça fait déjà rêver non…?

 

panama city, panama

 

J’ai fait une escale au Panama un jour… j’ai vu ces dizaines de porte-conteneurs prêts à emprunter le célèbre canal qui relie l’océan Atlantique à l’océan Pacifique, sur les 80km traversant l’isthme de Panama. Impressionnée par ces navires géants posés là comme des pièces sur un plateau de jeu et perdant toute notion d’échelle à ce moment là je me suis dit… Plus tard … 

Février 2017. Ce plus tard c’est aujourd’hui mais pour quelques heures seulement, avant de reprendre les airs pour voyager en Bolivie. Il y aura donc un nouveau plus tard … 

 

panama city, panama panama city, panama 
panama city, panama panama city, panama

 

Nous y voilà… depuis l’aéroport il est possible de quitter la zone aéroportuaire lorsqu’une escale dure plusieurs heures, des navettes permettent de visiter la ville et le canal principalement. Il faut bien sur jongler avec les horaires, les embouteillages et la nuit tombante. C’est donc dans une grosse voiture presque tout droit sortie de « l’Agence tout risque » (vous vous rappelez celle de Barracuda? oui oui elle était pareille, avec les mêmes frissons et sueurs froides…!) que nous avons traversé la ville, les quartiers aux couleurs et ambiances très différentes et contrastées.

Les nombreuses vitres étaient évidemment assombries et j’ai rapidement compris qu’il fallait que je tire parti de ce design automobile pour faire quelques photos de cette visite express. Ni une ni deux les fenêtres et teintes de vitres me font de l’oeil… et jouer avec ce cadre improvisé s’avère être pertinent dans la manière dont nous découvrons la ville.

 

panama city, panama

 

Ici c’est grand, tout semble aller vite, c’est coloré, c’est pauvre dans certains quartiers, c’est coloré encore, l’architecture traditionnelle et les maisons coloniales côtoient une ville en plein essor avec des buildings et grandes avenues qui longent l’océan.

On perd rapidement ses repères dans la mégalopole Panaméenne. Il y a des airs de Miami dans la frénésie des rues du quartier moderne qui longe l’océan sur plusieurs kilomètres, entre ces buildings et centres commerciaux, mais aussi des ambiances caribéennes avec des scènes de rues où les rencontres se font autour d’un étal de fruits ou d’un terrain de jeux, mais encore une architecture inspirée de la tradition espagnole, inévitablement des rues qui m’évoquent ces rues cubaines où les façades sont retenues par des poutres ou échafaudages qui retiennent des façades, des fois même uniquement des façades et des travaux de réhabilitation… ces façades ressemblent à des décors de théâtre, des fois un volet coloré l’habille, des fois on voit juste le ciel par une ouverture… tout est en construction, en reconstruction…

 

panama city, panama panama city, panama panama city, panama panama city, panama panama city, panama panama city, panama panama city, panama panama city, panama panama city, panama panama city, panama panama city, panama panama city, panama panama city, panama

 

Le canal de Panama est à quelques kilomètres seulement du centre ville, mais sans compter les embouteillages pour y arriver… Nous traversons certains quartiers très doucement, croisons des bus colorés et arborants toutes sortes de décorations ou messages, devinons une nature verdoyante et luxuriante… Nous n’avons pas le temps de nous y engouffrer, d’ailleurs nous en passons déjà trop dans cette voiture et arrivons malheureusement trop tard au point d’observation qui permet de mesurer la taille du canal et des écluses. Nous en apercevons des bribes, c’est grand, très grand, un porte-conteneur au loin donne une idée de l’échelle… nous longeons le canal sur quelques kilomètres et retournons à Panama City…

 

panama city, panama panama city, panama panama city, panama panama city, panama

 

Il fera nuit trop rapidement et les vitres trop sombres m’empêchent de photographier la vieille ville et ces quartiers colorés et grouillants de vie. Mais lorsque le soleil se couche, colore le ciel et rend scintillante la skyline … on savoure simplement ces instants, à cet endroit précis…

 

panama city, panama panama city, panama panama city, panama panama city, panama
panama city, panama

 

Le Panama me laisse toujours sur ma faim, il y a un je ne sais quoi qui intrigue, ce petit Plus tard toujours présent …

 

panama city, panama

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 commentaires sur « le jour où je suis allée au Panama … »

    1. C’était tout à fait l’effet recherché, rendre compte de cette visite express tout en saisissant quelques impressions pour donner envie d’en voir plus.. et ta lecture des images me plait beaucoup! Merci !!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s