au ras des planches

 

la roue des saisons tourne …..

 

…. et laisse place aux premières lueurs de l’automne qui viennent teinter la ville de ses chaudes couleurs et lumières rasantes.

 

 

D’ailleurs mon point de vue frôle le sol aussi: l’appareil photo posé sur les planches, cette approche permet de s’immiscer doucement sur la plage, les galets, vers la ville et de profiter d’un large champ dévoilant cette atmosphère de bord de mer, tout en appréciant les nuages qui veillent …. à ne pas trop découvrir le ciel quand même!

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.