carnet de voyage au Kerala

Voyager au Kerala est source de dépaysement au coeur d’une nature luxuriante en Inde du sud, entre plantations de thé, marchés et backwaters.

Le Kerala, la luxuriance de l’Inde du sud

.

Après avoir sillonné les routes du Tamil Nadu, de temples en villes au passé et patrimoine riches en cultures et traditions,

nous découvrons le Kerala. Des paysages spectaculaires aux confins des montagnes et plantations de thé, une nature

luxuriante dans les backwaters, un accueil chaleureux chez l’habitant, cette région de l’Inde du sud est une douce et inouïe source de réjouissances.

.

CARNET DE VOYAGE au Kerala

_ Kerala _

août 2019

.

voyage au kerala - carte kerala - photos du kerala - découvrir l'inde - plantations de thé

un voyage dans le voyage

.

Voyager au Kerala me semble presque incontournable pour qui désire découvrir l’Inde. Cette mince bande côtière longe

la mer d’Oman et doit sa richesse à la diversité de ses paysages. Les montagnes couvertes de plantations de thé et d’épices,

les backwaters qui sont un complexe réseau de canaux au coeur d’une dense et sublime végétation tropicale et plusieurs

centaines de kilomètres de côtes et de plages en font un havre de paix loin de la frénésie des villes indiennes.

Les massages traditionnels ayurvédiques, les house-boats qui glissent au fil de l’eau ou encore le théâtre dansé

particulièrement ancré dans la culture au Kerala sont le reflet de cette belle mosaïque indienne.

.

Voyage au Kerala

pourquoi aller au Kerala?

.

Les plantations de thé de la région de Thekkady

.

voyage au kerala - photos du kerala - découvrir l'inde - plantations de thé

.

La culture du thé en terrasse, à flanc de montagne, ainsi que les plantations d’épices font la richesse de cette région montagneuse.

Les cueilleuses de thé travaillent et récoltent tant que cela est possible, c’est un travail difficile surtout lorsque les conditions

météo sont mauvaises. Le brouillard glisse au-dessus des plantations, les fait disparaitre et se dévoiler aussitôt,

une ambiance mystérieuse se dégage de ces sublimes paysages d’un vert étincelant.

.

voyage au kerala - photos du kerala - découvrir l'onde - plantations de thé
voyage au kerala - photos du kerala - découvrir l'inde - plantations de thé
voyager au kerala - photos d'Inde - culture du Kerala - découvrir les plantations de thé en Inde

.

Le Kerala et la mousson

Voyager au Kerala au mois d’août n’est pas toujours recommandé à cause de la mousson. Les pluies diluviennes de ce mois d’août nous ont donné à voir un autre visage de l’Inde. La montagne s’est drapée d’un voile presque mystérieux, la forêt était malgré tout encore praticable même si certains chemins étaient barrés par des chutes d’arbres. C’est en quittant la montagne pour rejoindre la côte que les pluies se sont intensifiées. Les routes disparaissent petit à petit, les marchands surélèvent leurs étals, les sacs de sable font office de barrage, le niveau d’eau des canaux monte et happe les routes. Pantalons repliés jusqu’au genoux, les gens se déplacent calmement, transportent leurs affaires mais aucune agitation ne règne dans les rues. Les Indiens ne se mettent jamais en colère, ne haussent pas le ton, ils sont résilients et vivent avec la nature.

Voyager en Inde pendant la mousson reste cependant un choix très personnel en fonction des envies, de la perception que l’on a du voyage, et de ce que l’on peut accepter de vivre loin de chez soi. Je ne vous cache pas que j’ai aimé ces ambiances aussi, d’autant plus qu’elles sont très photogéniques. J’ai découvert le Vietnam pendant la mousson et ai été fascinée par ce qui se dégage de ces atmosphères, de la terre mais aussi de l’humain dans ces conditions.

.

voyager au kerala - photos d'Inde - mousson au Kerala - découvrir les backwaters en Inde
voyager au kerala - dormir chez l'habitant au kerala - mousson au Kerala - découvrir les backwaters en Inde
voyager au kerala - dormir chez l'habitant au kerala - mousson au Kerala - découvrir les backwaters en Inde

.

A Kumarakom, nous logeons chez une famille qui vit au bord de l’eau. Les enfants jouent ensemble à des jeux d’eau,

nos ados se prêtent au jeu et sont invités à participer, nos vêtements ne sècheront finalement jamais… mais ce n’est pas grave,

les rires et les souvenirs de ces moments partagés sont tellement plus précieux! C’est avec de l’eau jusqu’aux mollets

que je découvre quotidiennement cet environnement lacustre, entre deux averses, que je découvre les modes de vie des backwaters.

.

La côte Malabar

Ce nom ne vous fait-il pas déjà voyager? j’ai comme l’impression de me glisser dans un rêve…

.

voyager au kerala - dormir chez l'habitant au kerala - mousson au Kerala - la côte malabar en Inde
voyager au Kerala - atelier de fabrication de corde  de fibre de coco

.

Découvrir la délicieuse ville d’Alleppey et son marché

Le marché d’Allepey est comme tous les marchés indiens, très coloré et aux multiples saveurs. Dans le dédale des ruelles,

les marchands s’affairent dans et devant leurs échoppes. Les couleurs chatoyantes des tissus se mêlent à celles des

régimes de bananes, aux ananas, tomates, et oignons roses, mais aussi aux sourires. Une ruelle nous happe, ou plutôt une

famille très souriante, l’heure est au nettoyage et séchage de vêtements, vaisselles et meubles après les inondations de

ces derniers jours. Nous partons nous perdre dans ces ruelles colorées et fleuries, sans plus regarder l’heure, de sourires

en rencontres et peu importe la langue parlée, nous nous entendons…

.

voyager au Kerala - alappuzha - marché d'Alleppey
voyager au Kerala - alappuzha - marché d'Alleppey

Les Backwaters du Kerala

.

voyager au Kerala - les backwaters d'alleppey - alappuzha
voyager au Kerala - les backwaters d'alleppey - alappuzha

.

Les backwaters du Kerala forment un entrelacs de canaux, lacs et lagunes qui s’étire sur environ 900km à travers des

paysages luxuriants, une végétation tropicale, entre littoral et montagnes. Ces canaux sinueux reflètent les palmiers

qui se dessinent parfaitement à la surface de l’eau, et traversent des villages souvent accessibles uniquement en bateau.

La vie au fil de l’eau y est douce, les villes trépidantes, les klaxons des rickshaws (ou tuk-tuk) ne sont ici qu’un

lointain souvenir, tant la déconnexion est immédiate. Voyager en Inde en août à ce bel avantage de rendre

les canaux plus calmes. Les traditionnels houseboats sont amarrés à l’ombre des cocotiers; quelques ferrys publics,

pirogues et kayaks circulent au rythme lent des backwaters.

Au fil de l’eau

Je garderai longtemps en moi cette délicieuse sensation du temps qui ralentit sa course, de ce sentiment de glisser dans une autre époque, une autre histoire. Une histoire qui nourrit l’imaginaire avec des regards que l’on croise, des bras qui s’agitent pour saluer, des enfants qui jouent avec la nature, des vies qui s’organisent au fil de l’eau.

..

voyager au kerala - Marari - Kochi - la côte malabar en Inde
voyager au kerala - Kochi - fort Cochin - carrelets chinois
voyager au kerala - Kochi - fort Cochin - carrelets chinois
voyager au kerala - Kochi - fort Cochin - théâtre dansé kathakali - arts du spectacle au kerala

Le Kathakali

La tradition des arts du spectacle est riche et enracinée au Kerala. Le Kathakali est une forme de théâtre dansé

qui raconte la lutte entre le bien et le mal. Les danseurs sont lourdement maquillés et content des histoires tirées

des textes sacrés de l’hindouisme avec des expressions du visages et des gestes très appuyés.

.

Ne dit-on pas que l’Inde effraie et fascine à la fois ?

.

A noter que le Kerala est l’un des états les plus riche du pays, avec un système de soin et d’éducation qui permet une meilleure qualité de vie. La pauvreté y est moins présente, les religions cohabitent de façon plus harmonieuse et l’on n’y ressent peu d’insécurité. L’accueil chaleureux et l’hospitalité kéralaise vous donneront simplement envie de prolonger le voyage.

.

Kerala ou Tamil Nadu?

J’ai aimé ces deux régions d’une infinie richesse, dans les rencontres, les découvertes, l’histoire, la nature, la culture, le patrimoine et les doux moments de contemplation. J’ai par-dessus tout aimé découvrir l’Inde du Sud et finir le périple avec la découverte des backwaters, la lenteur induite par le rythme au fil de l’eau.

Comme un ultime voyage dans le voyage.

.

.

ce voyage a été imaginé et tracé avec l’agence locale KST Kerala For Ever

5 commentaires sur « carnet de voyage au Kerala »

  1. Superbe…Magnifique <3 Merci pour ce partage , c'est un régal pour les yeux . En découvrant les images des cultures de thé dans la brume , un souvenir de mon voyage au Sri-Lanka avec les cultures du côté de Nuwara Elyia dans la brume matinale m'est revenue à l'esprit avec un peu de nostalgie !
    Belle semaine Carla 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.