réflexions …

 

 

Réaliser une photo c’est une suite d’étapes, de choix:  le point de vue, le cadrage, la composition, les réglages, l’instant où le doigt pousse le déclencheur… mais c’est aussi l’idée de l’image que l’on veut obtenir qui à ce moment là compte. Mais la question est de savoir si l’image obtenue correspond toujours à cette intention. Il y a une série d’aspects techniques que je n’aborderai pas ou peu et il y a des interrogations, des tâtonnements plus créatifs, plus sensibles qui me plaisent davantage dans la réalisation de certaines photos: ces tâtonnements permis lors du post-traitement: ce moment formidable pour raconter une ambiance, une impression, une idée… un passage qui n’est pas obligatoire, mais qui correspond à la fin du cycle de réalisation de l’image, comme il y avait le labo avec l’agrandisseur, les bacs et les odeurs avant!

« Développer » une image en noir&blanc est déjà un acte créatif; régler les contrastes, la saturation, la balance des blancs sert à corriger des fois certains petits défauts ou améliorer l’image, mettre en valeur le sujet, faire le petit ajustement qui fera que la photo correspond à ce que notre oeil à vu, …. il y a certainement autant de raisons de passer par cette étape de post-traitement que de photos, et celle que j’ai envie de retenir en écrivant ces lignes est la piste des impressions et de la créativité.

Un clin d’oeil à Anne-Laure Jacquart qui en parle très bien et décomplexe également quand au rapport à la technique, celle-ci est nécessaire pour répondre à une problématique dans la réalisation de la photo, mais ne se situe pas au début du processus créatif. Je trouve que dès lors que cette notion est intégrée, tout devient plus facile, et prendre ou « développer » une photo n’a plus de limites!

En me concentrant sur les photos du monastère au nom imprononçable en Espagne, je me suis amusée à jouer des curseurs, de contraste, d’exposition, de tons blancs ou noirs, pour rendre les couleurs justes par rapport à ce que j’ai vu. Mais j’ai également poussé d’autres réglettes, créé quelques filtres pour coller à une impression correspondant à celle du moment vécu sur place et celle du moment où je redécouvre les images….. Ce moment était comme je l’ai écrit assez intemporel, un peu loin de tout, en tout cas on s’y est senti déconnecté;  les teintes un peu rosées, vieillies, qui m’attiraient devant l’écran correspondaient bien à ce sentiment d’être à la fois ici et ailleurs, sans repères temporels, et m’évoquaient inévitablement les polaroids ou les photos qui vieillissent dans leurs albums …

 

      

 

Ces images ne sont pas moins justes, elles donnent un autre caractère au lieu, emmènent vers un autre voyage …. en tout cas elles me plaisent bien ….

 

 

 

 

4 thoughts on “

  1. En effet, très imprégnées d’une ambiance particulière, tes photos ! Je suis assez d’accord : parfois, c’est plus juste de ne pas forcément coller en puriste à la « réalité » et d’essayer d’exprimer des choses plus proches de notre ressenti… 🙂
    – Magouille

    J'aime

    1. oui c’est vraiment ça; mais pas toujours facile de faire les choix, tout dépend aussi pourquoi on fait les photos, par qui et où elles vont être vues…! merci pour l’avis! 😉

      J'aime

  2. Bonjour !

    Je n’ai pas l’habitude de renvoyer vers mon blog, mais comme c’est encore d’actualité chez moi, j’ai fait une série d’articles (4 en fait) sur la relation entre la photographie et la réalité. Je pense que cela peut t’inspirer et surtout te donner des arguments sur le fait que tu as droit à l’interprétation !

    J’en profite pour te féliciter pour les photos de cet article, elles sont très évocatrices !

    J'aime

    1. @ laurence: super ces articles! vraiment très passionnants, ils font ouvrir l’oeil et l’esprit sur notre propre démarche de photographe, face à l’image, au monde, à l’intention mais aussi à l’appareil qui sert à capturer l’instant …. le fameux instant! cette analyse est très juste et la démarche explicitée au fil des articles permet de prendre conscience de tout ce qu’est la photographie, le regard, l’interprétation… d’infinies pistes de réflexion ! merci 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s